Une batterie développée pour recharger les véhicules électriques en seulement 10 minutes

Une batterie développée pour recharger les véhicules électriques en seulement 10 minutes

Les experts sont parvenus à une « combinaison record » d’un temps de charge plus court et d’un gain d’énergie pour une plus grande autonomie.

Un groupe de scientifiques de l’université d’État de Pennsylvanie, aux États-Unis, a mis au point une batterie capable de recharger un véhicule électrique en 10 minutes seulement, selon un article publié mercredi 12 octobre 2022 dans la revue Nature.

Les experts ont réussi une « combinaison record » d’un temps de charge plus court et d’un gain d’énergie pour une plus grande autonomie, expliquent les auteurs dans un communiqué.

Plus précisément, ils sont parvenus à réguler la température interne du dispositif en ajoutant une feuille de nickel ultrafine à côté de l’anode, de l’électrolyte et de la cathode. Cela entraîne une autorégulation de la température de la batterie et réactive son fonctionnement, permettant une charge rapide.

« De véritables batteries à charge rapide auraient un impact immédiat », expliquent les auteurs de la recherche. « Comme il n’y a pas assez de matières premières pour que chaque voiture à moteur à combustion interne soit remplacée par un véhicule électrique de 150 kilowattheures (kWh), la recharge rapide est essentielle pour qu’un tel véhicule se généralise », ont-ils ajouté.

voiture électrique - smartphone montrant chargement de la batterie

Les deux inconvénients des batteries des voitures électriques

Chao-Yang Wang, professeur d’ingénierie mécanique à l’université et auteur principal de l’étude, a déclaré que les deux principaux inconvénients des batteries des voitures électriques sont une trop grande lenteur pour les recharger ainsi qu’une taille trop grande pour qu’elles soient efficaces et abordables.

« Notre technologie de charge rapide fonctionne pour la plupart des batteries à forte densité énergétique et offrira une nouvelle possibilité de réduire la taille des batteries des véhicules électriques de 150 kWh à 50 kWh sans que les conducteurs ne ressentent d’angoisse quant à l’autonomie », a-t-il déclaré.

Il a également précisé qu’EC Power travaille déjà à leur fabrication et à la commercialisation, réduisant à terme considérablement les coûts de production ainsi que l’utilisation de matières premières d’importance cruciale, comme le cobalt ou le lithium, ce qui, selon lui, permettra l’adoption massive de voitures électriques abordables.

Les commentaires sont clos.